Nous parlons pour le muet,
pour la cause de tous les délaissés.

Nous plaidons et défendons
le malheureux et l'indigent.

NOUVELLES DES JUMEAUX

NOUVELLES DES JUMEAUX

Bonjour à tous,

Nous vous donnons des nouvelles des 2 bébés de l’orphelinat « Enfants de grâce » à Bangui, RCA.ENFANTS DE GRACE DONS RECU

Grâce à Dieu et merci à tous ceux qui donnent une participation financière pour ces 2 enfants.

Pour ce mois-ci, les jumeaux ont reçu toute la nutrition nécessaire ainsi que tous les vêtements indispensables pour leur bien-être.

Les berceaux, les matelas et tout le matériel utile ont été commandés.

Les jumeaux ont besoin d’être nourris à chaque jour. Et ce qu’ils ont reçu aujourd’hui n’est que l’affaire d’1 mois.
Il est du devoir de chacun de nous de les accompagner dans l’Aide le temps nécessaire.ENFANT DE GRACE A RECU DONS

Merci à vous tous pour votre soutien et pour votre affection accordés à ces gamins.ENFANTS DE GRACE DON

En savoir plus

URGENCE !!! Ne les sacrifions pas !

URGENCE !!! Ne les sacrifions pas !

Ces 2 enfants jumeaux que vous voyez vous demandent de l’aide !IMG_9967(1)
Ces 2 enfants jumeaux agonisent, la malnutrition aiguë les ronge de l’intérieur.

Leur maman biologique atteint d’asthme, de fatigue chronique et de multiples infections inconnues, est dans l’état actuel incapable d’allaiter ses 2 petits.

Les pleurs incessants de ces 2 jumeaux les affaiblit davantage et ces 2 jumeaux sont en situation très délicate. Et si nous n’agissons pas, leur pronostic vital va être sérieusement engagé.IMG_9970

À 3 mois, ces 2 enfants jumeaux pèsent moins d’1 kilo.

En collaboration avec Mme Gilberte Dumont, présidente de l’orphelinat « Enfants de grâce » à Bangui (RCA), nous avons, de commun accord, décidé de recueillir ces 2 bambins afin d’aider et d’alléger les parents déjà exténués et eux-mêmes affaiblis.

Oui, nous avons besoin de votre participation pour mieux héberger ces 2 bébés afin d’optimiser leur espérance de vie.

Hommes frères, que nos regards détournés d’hier, que nos coeurs non-concernés actuels, pour une fois, par la Grâce de Dieu, ne viennent plus davantage contribuer à mettre ces enfants en danger de mort :

* Il leur faut du stock de lait pour nourrissons, IMG_0011(1)
* des couches & vêtements de bébés,
* des berceaux supplémentaires à acheter,
* des matelas, draps & couvertures à fournir,
* des contrôles & soins médicaux à payer régulièrement, etc…IMG_0014

Ces enfants jumeaux comptent sur vous, ne les sacrifions pas !

En savoir plus

UNE ISSUE RÉELLE POUR « SOPHIE BOLUBU » ET LA MÈRE NOURRICIÈRE, LA MAMAN D’ARISTOTE

UNE ISSUE RÉELLE POUR « SOPHIE BOLUBU » ET LA MÈRE NOURRICIÈRE, LA MAMAN D’ARISTOTE

Actuellement, Gloire à Dieu ! Tous sont sortis de l’hôpital du Zaïre RDC.

J’ai eu une dernière conversation aujourd’hui avec les médecins qui m’ont fait comprendre pourquoi selon plusieurs raisons (concernant la mère nourricière),

qu’il est mieux dans l’intérêt de tous, que l’enfant « Sophie Bolubu » retourne finalement auprès de ceux qui l’ont accueilli la 1ère fois :

Les prêtres de la paroisse de Kingasaniparoisse

Et suivant leurs volontés, nous n’allons pas mettre (publier) les images l’attestant. On est vraiment désolé.

Nous tenons à préciser à tous nos donateurs que dans ce cas-ci, les prêtres ont tenu à tout financer eux-mêmes.

L’Association Les Maisons du Coeur va, dans les prochaines heures, rediriger et redistribuer les finances prévues à cet effet aux 2 foyers en attente de réconfort et d’aide; soit :

– 2 bébés de moins d’1 kilo recueilli en orphelinat « Enfants de grâce » à Bangui, RCA;

– Puis, à Madagascar, 1 enfant malnutri que l’Association Les Maisons du Coeur a fait hospitaliser d’urgence aujourd’hui (en plein traitement médical actuellement);

Dès demain, 11 avril 2015, nous vous donnerons les nouvelles en détails.

Merci à tout le monde de croire en nous.

En savoir plus

Les Hôpitaux d’Afrique sont des hôpitaux à faire pleurer debout.

hopital_gen_13_01

Y en a marre de voir cette mentalité africaine qui pourri l’intégrité de la Vertu, de la Justice, de la Droiture et de la Compassion :

Depuis dix jours déjà, nous négocions farouchement le droit de sortie de la Maman d’Aristote retenue pour impayé dans un hôpital du Zaïre (R.D.C); et hier matin encore, avec le Medecin traitant de l’enfant, nous sommes restés près d’1/2 heure au téléphone à négocier les conditions de sortie de « Sophie Bolubu » l’abandonnée de Kingasani, d’Aristote ainsi que de sa Maman :

Nous avons donné gage de payer plus de la moitié de la facture d’hospitalisation mais aussi plus de la moitié de tous les soins médicaux de la Maman d’Aristote né par césarienne…

Pour la sortie de « Sophie Bolubu », nous avons donné toutes les garanties de prise en charge, non seulement pour « Sophie Bolubu » l’abandonnée de Kingasani, mais aussi pour la Mère nourricière, Mère d’Aristote.

Rien n’a avancé du côté de l’hôpital ni du côté de son soi-disant « Service social ».

Pour eux, pas question de libérer la femme et le bébé Aristote tant qu’on ne s’est point acquitté de leur dette jusqu’au dernier centime.

Et quant à la prise en charge de « Sophie Bolubu », les réponses de leur part restent vagues.

BON SANG !

Où est l’aide sociale dans ce « fichu d’hôpital » !?

Où est le côté humain chez l’autochtone du Zaïre !?

Comment se fait-il qu’avec tous nos donateurs, nous venons pour sortir les gens de la misère, mais il faut qu’en face il y ait des personnes avec une volonté ambigüe pour nous interdire d’AIDER ?

Mes chers amis, nous avons idéalisé pour hier le 08/04/2015, un dénouement complet et positif pour les 2 bébés et la Maman, mais a cause de certains interlocuteurs non volontaires, ça n’a pas été le cas, hélas !

Mais peu importe, nous ne baissons pas les bras, et quitte a se les démettre, nous ne lâcherons point « Sophie Bolubu » ni Aristote ainsi que sa Maman. Aujourd’hui le 09/04/15, nous remettons le couvert…

Tous ensemble nous les sortirons de cette « merde » sous peu, et cela, de gré ou de force !

MERCI pour vos dons et soutiens…

RESTEZ CONNECTER…

En savoir plus

S.O.S AUX DERNIERES NOUVELLES…

Depuis une semaine déjà, nous suivons pour vous 2 cas spécifiques au ZAÏRE (RDC).photo maman ARISTOTE KIN

Souvenez-vous de la Maman d’Aristote, cette femme seule et sans aucune ressource, femme prise en otage par l’hôpital général du ZAÏRE, faute de possibilité de pouvoir payer ses frais médicaux et ses taxes de sorties.

La dette pour cette femme s’amplifie. A chaque jour de plus qu’elle passe à l’hôpital, c’est une facture déjà chère qui augmente.

N’oubliez pas que cette femme avait accepté, malgré ses difficultés d’accouchement par césarienne, de mettre généreusement sous son propre sein « Sophie Bolubu », cet enfant jeté par sa mère lors de l’accouchement, ramassé, puis ramené à l’hôpital.sophie bébé enfant maternité KIN

Aujourd’hui, l’hôpital est sur une corde raide vis-à-vis de la prise en charge de cette fillette Sophie Bolubu, « l’abandonnée de Kingasani ».

L’hôpital fait pression sur la Maman d’Aristote qui ne peut pas, malheureusement, ni payer ses factures de soins, ni allaiter son propre bébé Aristote, ni assumer en plus ce bébé qui n’est point le sien : Sophie Bolubu, « l’abandonnée de Kingasani ».

– Vu les factures grandissantes de l’hôpital que la mère insolvable ne peut payer…

– Vu la sous-alimentation qui se dessine contre la maman et les 2 bébés…

– Vu l’hypocrisie et la méchanceté de toutes ces organisations politiques, religieuses et sociales sur lesquels ils pouvaient compter…

Pour la maman et les 2 bébés, nous venons à nouveau vous solliciter.

Nous devons tous, chacun selon ses moyens, sortir absolument cette maman et ces 2 bébés de cette situation inextricable qui est la leur.

Nous sommes aujourd’hui le 04/04/2015, il nous faut ABSOLUMENT les AIDER à résoudre ce problème avant le 08/04/2015.

Suivez-nous afin de voir l’issu du problème auquel est confronté la maman d’Aristote ainsi que Sophie Bolubu, « l’abandonnée de Kingasani ».

En savoir plus

« L’abandonnée de Kingasani »

Regardez ce Joli Bébé !

sophie bébé enfant maternité KIN

 

 

 

 

 

 

Cette jolie petite fille a été retrouvée abandonnée (par sa mère après l’accouchement) en date du 26 février 2015 au niveau de la paroisse de Kingasani / Commune de Kimbaseke, au Zaïre (RDC)

Ramassée par une femme de bonne volonté nommée Sophie BOLUBU, récupérée par les Pères catholique et ramenée à l’Hôpital Général de Kinshasa; la fillette qui porte symboliquement le nom de celle qui l’a sauvé « Sophie BOLUBU » a été conduite à l’Hôpital Général pour une meilleure prise en charge.

Le problème, le grand défi est que l’hôpital cherche des personnes de bonnes volontés pour aider cette gamine, la prise en charge continue de l’enfant (Sophie BOLUBU) n’est pas de la responsabilité d’un hôpital, à tel point que pour nourrir cette gamine de 1 mois ½ (et c’est là où l’ironie du destin va à son comble) : Une femme, la maman d’Aristote, Bébé, 1 mois que voici,

photo maman ARISTOTE KIN

Malgré le fait qu’elle ait mise au monde elle-même dans des conditions difficiles (Césarienne, mal alimentée, sans mari, sans argent, retenue captive en pédiatrie pour non paiement de sa facture d’hôpital…); Cette mère au cœur plutôt grand a accepté volontiers d’allaiter en plus de son nouveau-né par césarienne, cette jolie petite fille (Sophie BOLUBU),

« l’abandonnée de Kingasani ».

L’Association Les Maisons du Cœur vous présente ces 3 problèmes en 1 seul.

N.B : Venez nombreux, et aidons ces 2 enfants en plus de cette femme seule, mais généreuse.

En savoir plus

"La race noire est-elle la race à ne pas faire confiance ? Où l'homme ne veut-il toujours pas faire confiance à l'homme noir ? Quoi qu'il en soit, au moins pour une fois, je vous demanderais de faire confiance à cet homme noir pas recommandable ou peu recommandé. Un homme à travers lequel tous les enfants malades et défavorisés du monde ne trouvent aucune nuance de couleur."

Richard Kaufman,
Porte-parole des enfants malades et défavorisés